Couverture de la bande dessinée Le photographe

BD Incontournable : Le photographe (Guibert/Lefevre/Lemercier)

Fini le temps ou les seules BD à lire sont Tintin, Lucky Luke ou Spirou. Le genre s’est développé ces dernières années. Il touche un public toujours plus grand et chacun peu trouver ce qu’il aime. Polars, reportages, comédies etc. Tous les styles sont représentés. Ici il s’agit d’une biographie de Didier Lefèvre, photo-journaliste. Voici donc un nouvel album pour votre bédéthèque idéale avec cet incontournable : Le Photographe.

Le photographe : de quoi ça parle ?

C’est donc d’un album un peu particulier qui croise les styles : biographie/reportage et BD/photo. Emmanuel Guibert (connu pour l’album « La guerre d’Alan ») est au crayon. Il dessine l’un des voyages de Didier Lefèvre, photo-journaliste, qui intègre ses propres photos à l’album. On suit donc le reporter dans son expédition de 1986 en Afghanistan où il est parti suivre une équipe de Médecins Sans Frontières. La mission part du Pakistan pour rejoindre l’Afghanistan à pied. La guerre avec l’Union Soviétique faisant alors rage depuis sept ans.

C’est ce long périple humanitaire, jalonné de rencontres, qui nous est raconté et qui vous captivera.

Pourquoi lire cet album ?

Et bien les raisons sont nombreuses. Si vous aimez les voyages, les paysages grandioses, la photographie, les histoires vraies et bien racontées (ou même un seul de ces points), alors vous aimerez Le Photographe. Les photos de Didier Lefèvre aident à rentrer dans le vif du sujet. Elles rappellent que l’histoire racontée est réelle. Les personnages rencontrés sont bien présents, en face de vous. Ces photos nous montrent aussi la réalité de la guerre, la misère, mais aussi la beauté de ce pays et de son peuple. Les textes nous font partager ses rencontres avec le peuple Afghan dur et généreux à la fois. Ce peuple si différent du nôtre.

Les faits racontés dans Le Photographe se passent à la fin des années 80, mais sont pourtant si proches de nous. Cette histoire pourrait être transposée avec les conflits actuels de la Syrie ou tout autre pays du globe. Cette bd donne donc envie de sortir son appareil photo du placard pour raconter des histoires. Cela nous fait admirer le courage de ces médecins, infirmières et journalistes qui laissent leurs vies de côté pour aider les autres dans les pays (pas si) lointains. L’album nous fait oublier certains préjugés que l’on a sur les personnes de ces régions.

En bref, Le Photographe, est donc à mettre dans votre bédéthèque idéale, autant pour les amateurs de BD que pour les photographes amateurs ou en herbe ou encore le voyageur qui sommeille en toi.

Quelques liens :

Si vous voulez en savoir plus, je ne peux que vous conseiller le site qui lui est dédié par les éditions Dupuis

Le Photographe : Emmanuel Guibert (dessins et écriture), Didier Lefèvre (photos et scénario), Frédéric Lemercier (mise en page et couleur), aux éditions Dupuis, collection Aire Libre

Laisser un commentaire