Album Reporters Sans Frontières 100 photos pour la liberté de la presse - JAZZ - couverture

Reporters Sans Frontières : 100 photos de jazz

Le nouvel album « 100 photos pour la liberté de la presse » de Reporters Sans Frontières (RSF) vient de paraître. Il nous fait cette fois-ci voyager dans le monde du jazz.

[Pour se mettre dans l’ambiance : Miles Davis – Autumn leaves]

Reporters Sans Frontières pour la liberté de la presse

Reporters sans Frontières est une organisation internationale (créée en 1985). Elle œuvre pour la liberté de la presse dans le monde.  Basée à Paris, elle dispose de bureaux dans plusieurs villes du globe et de 130 correspondants.

Le but de RSF est d’abord d’informer sur la situation de la presse dans le monde. Ils réalisent un classement annuel du degré de liberté dans 180 pays. De plus, ils soutiennent les reporters sur le terrain. Par exemple, en prêtant des gilets par balles et autres protections ou en fournissant des assistances juridiques.Album Reporters Sans Frontières 100 photos pour la liberté de la presse - JAZZ - saxophoniste

Ainsi, RSF publie régulièrement des albums de photos pour participer au financement de ses actions, informer sur la liberté de la presse dans le monde. Chaque album fait découvrir un photographe en particulier avec une centaine de photos ou sur un thème à chaque fois différent. D’ailleurs, ce numéro 53 (sorti fin 2016) est consacré au Jazz.

100 photos de jazz

Reporters Sans Frontières s’associe encore un fois avec l’agence Magnum Photos et publie de superbes clichés. Les photographies sont notamment de Guy Le Querrec, Dennis Stock, Leonard Freed, Burt Glinn, Robert Capa, Philippe Halsman et proviennent aussi des archives de la Collection F Driggs.

Vous retrouverez dans ce portfolio en noir et blanc tous les grands noms du jazz. On citera par exemple des noms comme Duke Ellington, Louis Armstrong, Lester Young, Miles Davis et bien d’autres (je ne pourrai pas tous les citer ici).

Album Reporters Sans Frontières 100 photos pour la liberté de la presse - JAZZ - musicien marchant dans la rueLa photo a toujours été très proche des musiciens de jazz. Ces images de concerts vous feront voyager et vous vous retrouverez dans les sous-sols de clubs de New-York ou Paris ; dans cette atmosphère enfumée caractéristique (qui n’existe plus). Sur scène les joueurs s’époumonent dans leurs cuivres, transpirent derrière leur caisse claire, font danser leurs doigts sur les touches noires et blanches de leur piano ou les cordes des guitares. Puis on découvrira ces musiciens après leurs sets, sortant au petit jour, encore enivrés de toutes ces notes. Ou encore essayant de récupérer un peu de force entre deux concerts dans les bus, trains ou voitures qui sont leur second foyer.

Enfin il faut parler de la première partie de cet album. Celle-ci est consacrée à un dossier sur le journalisme d’infiltration avec un entretien de Günter Wallraff, grand reporter allemand. L’un des pionniers de ce type de reportages, il s’était grimé en immigré turc ou en réfugié somalien afin de donner une information brute et sans mensonge. Et enfin un article sur un reporter de guerre ayant été capturé (Magnus Falkehed).

Pour se le procurer :Album Reporters Sans Frontières 100 photos pour la liberté de la presse - JAZZ

Ce numéro est en vente en édition limitée à seulement 9,90€ dans tous les bons kiosques, mais aussi sur la boutique Reporters Sans Frontières ou ici sur Amazon :

PS : Si vous le ratez, un bon de commande sera présent dans les futurs albums, en fonction des stocks disponibles.

5 comments on “Reporters Sans Frontières : 100 photos de jazz

  1. RSF déplore qu’une poignée d’hommes d’affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias finissent par posséder la grande majorité des médias privés à vocation nationale.

  2. Autumn leaves ( Les feuilles mortes ) est une chanson française écrite par Jacques Prévert et composée par Joseph Kosma
    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
    Les souvenirs et les regrets aussi….
    Superbe

  3. Bravo ! Très beau reportage, je ne suis pas fan de Jazz mais les photos sont magnifiques et on parle des plus grands du jazz qui sont encore « écoutables » donc j’aime ! je crois que moi aussi je vais l’offrir à Noêl et vu que nous ne serons que 3 à voir sur qui ca va tomber

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.